Blockhaus à Kernevel

Le bunker situé devant la villa Kerlilon comprend sept pièces, dont deux pour la radio, et le bureau de l´amiral Doënitz. Celui immédiatement à l´est possède six pièces, dont la « chambre des situations ». Mais, à l´origine, cette chambre et le « carré stratégique » occupaient le grand et le petit salon de la villa. On y inscrit tous les sous-marins groupés en flottilles dont toutes les positions sont repérées heure par heure. Ce poste de commandement souterrain est bétonné et recouvert de gazon. Dans le jardin derrière le château, il existe également un abri-dortoir.
















En outre, quatre grands abris pour le personnel et les transmissions et cinq autres pour les magasins, l´infirmerie, des ateliers et abris anti-aériens sont construits dans le parc, dont deux devant la villa Kerozen. Le plus proche d´elle, long de 40 m, sert à l´APPL. Il est reconnaissable à son enduit rose et bleu. Une route le sépare de celui de l´APPRL. 
Beaucoup plus massif et imposant, bien que d´une longueur n´excédant pas 30 m, il est actuellement recouvert d´un toit en tôles ondulées.

Les blockhaus de Kernevel rappellent l'intérêt stratégique de la rade de Lorient et structurent le paysage côtier.
 
Les blockhaus de Kernevel montrent l´importance stratégique du quartier et plus généralement de la rade au cours de la bataille de l´Atlantique (coordination des sous-marins allemands). Ces héritages militaires, dans leur diversité, pourraient être intégrés à un circuit de découverte pédestre axé sur la défense de la rade de Lorient, au 17e siècle, 18e siècle et durant la Seconde Guerre mondiale (blockhaus). Ces blockhaus seraient une étape de ce parcours.